Jardins et potagers
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Comment faire pousser des ramboutans (chom chom) à partir d’un noyau

Si vous avez la chance de pouvoir voyager et notamment en Asie du sud-est, vous connaissez sûrement ce fruit bizarrement chevelu dénommé chôm chôm au Vietnam mais également ramboutan, cousin du très célèbre litchi, il se démarque tout de même de son cousin et possède ses propres caractéristiques gustatives en plus de sa coque poilue facilement reconnaissable .

Si vous avez déjà croisé ce fruit et avez récupéré un noyau, vous vous demandez peu-être comment le faire pousser ? Où si vous pouvez les cultiver?



Que sont les Ramboutans?

Un ramboutan (Nephelium lappaceum) est un type de fruit qui ressemble beaucoup au litchi avec une saveur aigre-douce. Il est riche en fer, en vitamine C, en cuivre et en antioxydants. Bien qu’il soit rare de le trouver en France (hormis les boutiques spécialisées et à un prix fou), il est très prisé en Malaisie, en Thaïlande, en Birmanie et au Sri Lanka, ainsi qu’en Inde et à l’est par le Vietnam. les Philippines et l’Indonésie.

Le nom « ramboutan » est dérivé du mot malais « rambut », qui signifie « poilu » – une description appropriée pour ce fruit. Les arbres fruitiers de ramboutan portent des fruits qui ont effectivement une apparence velue.

Le fruit, ou baie, est de forme ovale, avec une seule graine (noyau). La peau externe est rougeâtre ou parfois orange ou jaune et recouverte d’épines malléables et charnues.

La chair intérieure est blanche à rose pâle avec une saveur semblable à celle du raisin. La graine peut être cuite et consommée.



Les arbres fruitiers du ramboutan sont des mâles, femelles ou hermaphrodites. Ils sont des arbres à feuilles persistantes qui atteignent une hauteur d’entre 15 à 20 mètres avec une cime dense et étendue. Le feuillage est alternatif, long de 5 à 30 cm avec un rachis rouge velu quand il est jeune et une à quatre paires de folioles. Ces feuilles elliptiques à oblongues sont légèrement coriaces, jaune / vert à vert foncé et mates en surface avec des veines jaunes ou vert bleuâtre en dessous.

Où pouvez-vous cultiver des ramboutans?

En supposant que vous ne viviez dans aucun des pays énumérés ci-dessus, vous pouvez faire pousser des arbres à ramboutan dans des environnements tropicaux à semi-tropicaux. Ils prospèrent dans des températures allant de 21 à 30 ° C et même quelques jours à des températures inférieures à 10 ° C tueront ces amoureux de la chaleur. Ainsi, les arbres à ramboutan sont mieux cultivés dans des régions chaudes. Bien sûr, si vous avez une serre ou une véranda, vous pouvez apporter les soins nécessaires au ramboutan en les faisant pousser dans des conteneurs.



Conseils pour la culture du ramboutan Même si vous vivez dans la zone appropriée à la culture du ramboutan, gardez à l’esprit que Mère Nature est inconstante et que vous devez être prêt à protéger l’arbre contre une baisse soudaine de la température. En outre, les arbres de ramboutan aiment rester humides. En fait, la température et l’humidité appropriée sont les clés de la croissance d’un ramboutan en plein essor.

Les arbres de ramboutan peuvent être cultivés à partir de graines ou de jeunes plants. Tous deux devront sans doute être obtenus en ligne, sauf si vous avez accès à des fruits frais dans votre région (les fameuses boutiques spécialisées type Paris Store). Dans ce cas, vous pouvez essayer de les récolter vous-même. Les semences doivent être très fraîches, âgées de moins d’une semaine, pour être viables et leur pulpe doit être nettoyée.

Comment faire pousser du ramboutan à partir de graine :

Plantez le noyau à plat dans un petit pot avec des trous de drainage et rempli de terre organique additionnée de sable et de compost organique. Placez la graine dans la terre et recouvrez légèrement de terre. La graine prend entre 10 et 21 jours pour germer. Il faudra environ deux ans avant que l’arbre soit assez gros pour être transplanté à l’extérieur.



L’arbre aura environ 30 cm de hauteur et sera encore fragile, il est donc préférable de le rempoter plutôt que de le placer dans le sol. L’arbre transplanté doit être placé dans un pot en céramique (et non en plastique) dans un sol composé de sable, de vermiculite et de tourbe, afin de créer un bon drainage.

Les soins des arbres de ramboutan

D’autres soins sont essentiels, notamment de nourrir votre arbre de ramboutan.
Fertilisez avec un aliment contenant 55 g de potasse, 115 g de phosphate et 60 g d’urée à six mois et à l’âge d’un an. À l’âge de deux ans, fertilisez avec un aliment contenant 165 g de potasse, 345 g de phosphate et 180 g d’urée.
À la troisième année, appliquez 275 g de potasse, 575 g de phosphate et 300 g d’urée tous les six mois.

Gardez l’arbre humide avec un taux d’humidité compris entre 75 et 80% à une température d’environ 26 ° C par temps partiel au soleil pendant 13 heures par jour. Si vous vivez dans une région soumise à ce climat et que vous souhaitez déplacer l’arbre dans le jardin, laissez une distance de 3 mètres entre les arbres et la profondeur du sol doit être de 2 à 3 mètres. Le ramboutan prend un peu de temps pour obtenir une plante en bonne santé mais il en vaut la peine. Dans quatre à cinq ans, vous serez récompensé par ce fruit unique et savoureux.

Bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *