Jardins et potagers
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (pas encore de vote)
Loading...

Installer et entretenir une cuve de récupération d’eau

Qu’il s’agisse de faire un geste pour l’environnement ou de vouloir diminuer ses factures d’eau, installer une cuve de récupération d’eau dans son jardin peut s’avérer très rentable si elle répond aux besoins du foyer et qu’elle respecte la réglementation en vigueur.

Le choix de l’installation

Il faut tout d’abord définir l’utilisation qui va être faite de l’eau de pluie récupérée. L’eau peut être utilisée uniquement pour l’extérieur dans le cadre de l’arrosage du jardin ou du potager, de l’entretien des extérieurs, du lavage de voitures…

Il est également possible d’utiliser l’eau de pluie à l’intérieur de l’habitation pour la machine à laver, les toilettes ou le lavage des surfaces. Il s’agit ensuite de déterminer la quantité d’eau à récupérer et d’installer une cuve suffisamment grande. S’il s’agit d’un usage intérieur ou d’un usage extérieur une cuve de 1000 à 2500 litres devrait suffire. Si vous souhaitez un usage mixte (intérieur et extérieur) il faut installer une cuve à grande contenance allant de 2000 à 5000 litres. Choisissez ensuite des équipements parfaitement adaptés à votre cuve les robinets, vannes et raccords de cuve 1000 litres ont des caractéristiques différentes de ceux utilisés pour une cuve de 5000 litres par exemple.

L’importance d’un entretien régulier

La récupération d’eau de pluie répond à une réglementation spécifique. Que vous choisissiez d’installer une cuve hors sol ou une cuve à enterrer les obligations sont les mêmes. Il s’agit de la placer à l’aval de votre toiture et de n’y appliquer aucun produit anti-gel. Si vous destinez l’eau de pluie récupérée à votre usage intérieur vous devez faire une déclaration d’usage à la mairie car les eaux usées seront rejetées dans les égouts. Il est par ailleurs obligatoire d’effectuer régulièrement des opérations d’entretien de votre cuve et de les noter dans un carnet qui pourra être contrôlé par les autorités compétentes. Vous devez vérifier tous les 6 mois la propreté de vos installations et veiller à ce que le réseau d’eau non potable ne puisse pas contaminer l’eau consommée dans la maison. Tous les ans vous devez vidanger, nettoyer et désinfecter la cuve, remplacer si nécessaire les vannes et robinets de soutirage et nettoyer les filtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *