Jardins et potagers

Les barrières de rhizome fonctionnent-elles pour du bambou ?

Faire pousser des bambous dans son jardin sera très gratifiant mais cela nécessite un contrôle strict de son développement si vous ne souhaitez pas être ennuyé par sa propagation.

Les barrières contre les rhizomes :

Les barrières contre les rhizomes constituent une méthode très efficace dans la lutte contre la propagation du bambou (Phyllostachys spp.) lorsqu’elles sont correctement installées.

À la différence du bambou aggloméré ou cespiteux, le fait d’avoir un appétit vorace pour le territoire, le bambou est de ce fait une plante potentiellement difficile à contrôler,mais sa capacité relative à résister aux températures froides en fait une option de jardin véritablement attrayante en plus de son aspect général apaisant et dépaysant. La plupart des espèces prospèrent dans les régions, bien que sa zone idéale puisse varier en fonction de l’espèce.

Comprendre comment le bambou se propage et comment installer efficacement des barrières de rhizome vous aidera à contrôler cette plante qui peut être considérée comme agressive dans son invasion du territoire.

Comment fonctionne le bambou :

Les massifs du bambou se propage en envoyant des tiges ou des rhizomes sous terre. La portée des rhizomes est importante. Ils peuvent s’étendre jusqu’à 6 mètres du lieu d’origine. Une fois étendus, les nouveaux rhizomes se propagent à leur tour. Les rhizomes ne se propagent pas dans une direction, formant une ligne nette que vous pouvez suivre et gérer. Les rhizomes se propagent dans toutes les directions, permettant ainsi au bambou de s’étendre dans une propriété voisine ou dans une autre partie de votre jardin.



La fonction des barrières à rhizome :

Les barrières contre les rhizomes empêchent la propagation du bambou. Généralement en plastique, ces barrières empêchent les rhizomes relativement peu profonds de pénétrer et de se répandre dans les zones indésirables. Ils ne sont pas permanents, cependant. De nombreux spécialistes suggèrent fortement de vérifier régulièrement vos barrières dans le cadre de votre nettoyage de printemps pour éliminer les rhizomes qui tentent de pénétrer dans le plastique et donc de pénétrer dans votre jardin. Vous n’aurez pas de mal à trouver ce dont vous avez besoin car beaucoup de sites sur internet proposent la vente en ligne de barrières anti rhizomes.

Une installation correcte des barrières à rhizome :

Les rhizomes se propagent horizontalement et non verticalement. En conséquence, vous devez creuser seulement une tranchée de 90 cm de profondeur. Certains recommandent également de le remplir avec des feuilles de plastique enroulées, des feuilles de 90cm de largeur et une épaisseur de 1 mm pouce ou plus ou un produit barrière en plastique fabriqué spécifiquement. Le béton, qui peut se révéler efficace au départ, peut finir par se fissurer, ce qui permet le passage des rhizomes, et les barrières métalliques peuvent rouiller et s’affaiblir.

La position de la barrière dans la tranchée est la clé : Inclinez légèrement la barrière de sorte que les rhizomes soient forcés d’aller vers la surface plutôt que vers le sol. Reliez fermement les barrières pour éviter que les rhizomes ne pénètrent.

Remarque :

Si vous appréciez la forme architecturale et la qualité zen que le bambou inspire mais craignez son invasion, choisissez une espèce de bambou agglutinant, des bambous de type non-traçants ou encore appelés cespiteux ( mot venant du latin « cespes » qui signifie «touffe») . Ces espèces de bambous en forme de touffes ne s’étendent donc qu’à quelques centimètres de la plante d’origine, ce qui les rend beaucoup plus faciles à contenir et à gérer. Certaines espèces mettent jusqu’à dix ans ou plus pour s’étendre au-delà de leur zone de plantation d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *