7 conseils incontournables pour un potager d’automne afin d’assurer une récolte réussie

L’automne est une période chargée pour les jardiniers. Il y a les récoltes, le nettoyage et la préparation de l’année suivante, mais qu’en est-il de la plantation d’un jardin d’automne ?

La tâche peut sembler ardue et, avec l’hiver qui approche à grands pas, vous vous demandez peut-être si vous avez le temps.

Vous êtes peut-être prêt à ranger les truelles, mais le jardinage d’automne peut être facile, et c’est un excellent moyen de prolonger votre saison de culture. Si vous avez toujours voulu planter un potager d’automne mais que vous n’avez jamais eu le temps de le faire, c’est le moment ou jamais.

7 conseils pour planter un potager d’automne afin d’assurer une récolte réussie.

jardin potager d'automne

1. Sélectionnez soigneusement vos plantes

Lorsque vous sélectionnez des graines ou des plantes, veillez à bien choisir la variété. Les légumes de la famille des Brassicacées, comme le chou et le chou frisé, sont des cultures populaires de saison fraîche. Cependant, chacun de ces légumes possède de nombreuses variétés, dont certaines sont plus résistantes à l’hiver que d’autres. Le chou frisé Winterbor, par exemple, est une variété particulièrement résistante au gel qui peut survivre à des températures aussi basses que -15 degrés Celcius.

Un autre facteur clé à prendre en compte lors du choix des plantes est le temps nécessaire à leur croissance jusqu’à maturité. Pour votre jardin d’automne, choisissez des variétés à croissance rapide afin que les plantes s’établissent avant que les températures ne chutent et que les jours ne raccourcissent. Certaines plantes continueront à pousser par temps froid, mais leur croissance sera considérablement ralentie.

2. Prévoir à l’avance

Lorsque vous planifiez votre jardin d’automne, il est conseillé de baser vos dates de plantation sur la première date de gel prévue. Cela vous permet de déterminer le temps dont vous disposez pour cultiver certaines plantes et la date prévue de leur récolte.

A LIRE AUSSI :  Quand et comment tailler un magnolia pour maximiser la floraison de cet arbre magnifique

Lorsque vous cultivez des semences, commencez à planter les légumes dont la période de croissance est plus longue, comme les choux de Bruxelles, environ quatre mois avant la date prévue de la première gelée, pour une récolte d’automne. Plantez les légumes dont la période de croissance est plus courte, comme le chou frisé, environ trois mois avant les premières gelées.

Si vous vous y êtes pris à la dernière minute, il n’est pas nécessaire d’abandonner vos rêves de jardinage d’automne. À cette époque de l’année, les jardineries proposent souvent de nombreuses plantes à prix réduit. De plus, en achetant des plantes déjà établies plutôt qu’en les cultivant à partir de graines, vous prendrez une longueur d’avance.

L’automne est également le moment idéal pour planter de l’ail, des bulbes, des herbes vivaces et des arbustes dont vous profiterez l’année suivante. Plantez-les environ six à huit semaines avant la date prévue pour les premières gelées.

3. Conserver une certaine fraîcheur

Les cultures de saison fraîche ont besoin d’une température plus basse pour germer et pousser. Il se peut qu’il fasse trop chaud si vous démarrez vos graines ou vos plantes à la fin de l’été. Une option pour faire germer les graines est de les démarrer à l’intérieur. Une fois qu’elles ont germé, déplacez-les à l’extérieur et utilisez des toiles d’ombrage si nécessaire.

Si vous devez faire germer vos graines à l’extérieur, utilisez des toiles d’ombrage pour réduire les rayons du soleil tout en laissant passer suffisamment de lumière. Les toiles d’ombrage peuvent également contribuer à dissuader les parasites.

En revanche, si le temps se rafraîchit déjà dans votre région, vous pourrez peut-être procéder à un semis direct ou utiliser la serre sans vous soucier d’utiliser des toiles d’ombrage.

4. Choisir soigneusement l’emplacement

Lorsque vous choisissez un emplacement pour votre jardin d’automne, pensez à utiliser des plates-bandes surélevées. Le sol en surface restera plus chaud, ce qui vous permettra de prolonger la saison de culture. Trouvez un endroit bien ensoleillé et protégé des vents violents et des pluies d’automne. Les jardins situés à côté de structures qui protègent du froid, du vent et de la pluie sont idéaux.

A LIRE AUSSI :  Les 10 bulbes à mettre absolument en terre dès l'automne pour avoir un jardin éblouissant au printemps prochain !

Si vous ne disposez pas de plates-bandes surélevées, vous pouvez également utiliser des bacs. L’un des avantages de ces bacs est qu’ils peuvent être déplacés en fonction des besoins, ce qui vous donne la possibilité de les rentrer pour l’hiver.

5. Préparer l’emplacement des cultures

Avant de commencer à planter, n’oubliez pas de nettoyer votre jardin. Récoltez vos cultures d’été et enlevez les plantes et les mauvaises herbes restantes. Mélangez du compost et de la terre végétale dans le jardin en fonction de la composition du sol et de ce que vous plantez.

S’il y a des plantes malades, veillez à les éliminer correctement et attendez quelques semaines avant de planter quoi que ce soit dans cette plate-bande. Les tomates et les concombres sont des cultures populaires qui sont sensibles à un grand nombre de maladies et de parasites.

6. Rotation des cultures

Lorsque vous plantez vos cultures d’automne, assurez-vous de faire une rotation des cultures de l’été, c’est-à-dire de ne pas cultiver le même légume ou la même famille de légumes au même endroit. Cela permet d’améliorer la qualité du sol, car les plantes ont des besoins nutritionnels différents.

La rotation des cultures permet également de réduire les risques de parasites. La meilleure pratique consiste à alterner les légumes-racines et les légumes-feuilles. Si vous aviez auparavant des carottes, des betteraves et des radis, remplacez-les par du chou frisé, des épinards et des choux de Bruxelles.

Les bulbes d’ail et d’oignon plantés en vue d’une récolte au printemps doivent également être remplacés par des bulbes provenant de la plate-bande de l’année précédente. Découvrez également 12 cultures à semer et à cultiver en septembre pour de belles récoltes en automne-hiver.

A LIRE AUSSI :  Quand et comment tailler les rosiers pour une floraison abondante : Guide pratique et saisonnier

7. Prolongez votre saison de culture

Une fois que vos plantes sont en terre, le plus grand obstacle est le temps. Vous voulez prolonger votre saison de culture d’automne aussi longtemps que possible pour assurer une récolte fructueuse. Surveillez les prévisions météorologiques et mettez en place un plan avant que les températures ne descendent en dessous de 10 degrés Celcius. Avec un peu de préparation, vous pouvez cultiver un grand nombre de ces cultures de saison fraîche pendant l’hiver.

Il existe plusieurs solutions faciles pour garder vos plantes au chaud, comme les serres, les cadres froids, les cloches, le paillage et les couvertures. Les serres sont faciles à construire au-dessus de jardins déjà établis pour prolonger leur saison. Les cadres froids sont des structures plus permanentes qui conviennent bien aux jardins d’automne et d’hiver. Les cloches semblent très sophistiquées, mais il suffit parfois de placer un récipient en plastique sur une plante pour la protéger.

Veillez à ce que les plantes soient recouvertes d’une épaisse couche de paillis ou de paille pour les isoler. Lors des nuits très froides, vous pouvez également placer des couvertures sur les plantes ou les serres pour aider à conserver la chaleur.

Jardiner à l’automne

L’automne est la période idéale pour jardiner. Il fait enfin plus frais, ce qui signifie qu’il est temps pour les cultures de saison fraîche de prospérer. En choisissant la bonne variété et en planifiant à l’avance, vous pouvez vous préparer à un fantastique potager d’automne et à une récolte hivernale résistante.

Allez-vous planter un potager d’automne ? Faites-nous part de votre expérience dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *