Jardins et potagers
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Comment faire pousser un asiminier trilobé ou Paw Paw

Avez-vous entendu parler du Paw Paw ou asiminier trilobé ?

C’est le plus gros fruit indigène d’Amérique du Nord et il a une saveur tropicale et une texture crémeuse.

Si vous êtes confus, c’est parce qu’il existe d’autres fruits tropicaux appelés papaye, la Carica papaya et la graviola ou le corossol Annona muricata.

Contrairement à ces autres fruits, l’asiminier trilobé (Asimina triloba) pousse dans les régions tempérées et possède trois qualités intrigantes:

C’est une plante vivace à feuilles caduques rustique qui pousse comme un arbre ou un arbuste.
Le fruit est facultatif car la plante ne s’auto-pollinise pas.
Avec ou sans fruits, ses feuilles dorées tombantes à l’automne et ses fleurs musquées et marron au printemps constituent un point focal frappant et structurel.

Découvrez ci-dessous un fruit de la zone tempérée autrefois si populaire qu’il était célébré avec des chansons et apprenez à le cultiver dans votre propre jardin.

A consommer avec prudence

Si le fruit a une saveur attrayante, il y a des personnes pour qui la consommation provoque des maux d’estomac. Cela est dû au composé chimique annonacine, qui est également présent dans l’écorce et les graines.

Le niveau de toxicité de la consommation de PawPaw est jugé comme faible, avec l’indication : «Fruit comestible, mais certaines personnes souffrent de graves douleurs à l’estomac et à l’intestin, irritation cutanée possible due à la manipulation des fruits. »

Le fruit du Paw Paw périt rapidement après la maturation, il n’est donc pas actuellement un produit d’épicerie courant. C’est plutôt le domaine des petits agriculteurs et des cultivateurs à domicile qui fournissent souvent ces produits aux marchés agricoles.

En plus des fruits frais et de la pulpe congelée, des extraits sont disponibles sous forme de pilules dans le but supposé de stimuler la santé cellulaire.



L’arbre et le fruit :

D’une longueur allant jusqu’à 15 cm, le PawPaw est le plus gros fruit indigène d’Amérique du Nord.

A. triloba est une plante qui prospère dans les zones riches en matières organiques le long des cours d’eau, dans les bois et sur les coteaux, où le sol est particulièrement humide. Il peut se trouver sous la forme d’un arbre ou d’un arbuste.

En tant que plante de sous-bois, à l’ombre partielle des arbres à feuilles caduques, elle ressemble à un arbuste. Mais en plein soleil, dans des espaces ouverts, c’est un arbre en forme de pyramide qui peut dépasser 9 mètres de hauteur.

Les deux types génèrent des drageons qui se transforment en plantes supplémentaires et finissent par former un fourré.

Comment faire pousser un asiminier trilobé :

Êtes-vous prêt à faire revivre un fruit indigène d’Amérique du Nord autrefois célèbre ?

1) Exigences du sol
Pour des résultats optimaux, vous aurez besoin d’un sol humide avec un pH neutre à légèrement acide, riche en matières organiques et bien drainé. Ajustez le pH et ajoutez des amendements comme du compost et des engrais riches en nutriments.

2) Sélection de l’emplacement

Pour faire pousser un arbre, choisissez un emplacement en plein soleil. Il devrait être quelque peu abrité, soit par un bâtiment, une clôture ou un buisson à proximité car les vents violents sont connus pour endommager le PawPaw, tordant ses branches de manière permanente.
Pour la culture en tant qu’arbuste, choisissez un emplacement partiellement ombragé sous une canopée de grands arbres à feuilles caduques, où une croissance plus lâche et tentaculaire a de la place pour se déplacer.

3) Pollinisation et fruits

Décidez si vous êtes intéressé par les fruits car la pollinisation des PawPaw pose un défi.
La meilleure méthode pour assurer une culture fruitière est de planter au moins deux cultivars totalement différents sur votre propriété (et trois c’est encore mieux), ainsi qu’une gamme de plantes riches en nectar qui attirent les pollinisateurs. Il est également recommandé de planter des arbres à moins de 9 mètres de distance.
Le PawPaw produit de nombreuses fleurs qui s’auto-pollinisent rarement et sont en fait «auto-incompatibles». Les mouches et les coléoptères sont les principaux pollinisateurs.
Une autre méthode de pollinisation consiste à utiliser un pinceau et à polliniser manuellement les fleurs d’une variété avec celles d’une autre, une technique qui dépasse le cadre de cet article.

4) Des plantes de qualité pour de meilleurs résultats ou à partir de graines

Le plus dur reste maintenant à faire, trouvé des plantes de qualités ! Il est possible de trouver des références sur internet mais je ne m’engage pas aux résultats obtenus.

Si vous trouvez des fruits mûrs, mettez-les simplement dans le sol entier et recouvrez-les d’une fine couche de terre. Si les graines poussent, vous pourrez les éclaircir plus tard.

Comme beaucoup de graines, celles d’A. Triloba nécessitent une période de stratification à froid pour germer. Mais contrairement à de nombreuses graines, elles doivent être maintenues humides. Ainsi, planter des fruits entiers après la récolte à l’automne résout ces deux problèmes.

Cependant, même s’ils poussent, les plantes et les fruits produits à partir de graines sauvages seront probablement inférieurs aux cultivars d’aujourd’hui. Ces variétés cultivées sont sélectionnées pour des caractéristiques souhaitables telles que la résistance aux maladies et une qualité de fruit exceptionnelle.

Notez également que les graines de variétés modernes, en particulier les hybrides, produisent des résultats incertains et ne ressemblent souvent pas à une plante mère.

Une autre méthode de propagation consiste à prélever une bouture de tige (scion) d’un arbre ou d’un arbuste et à la greffer sur un porte-greffe robuste (clone).



La Récolte :

L’automne est le moment de la récolte. Il existe des variations entre les différents cultivars mais le mois de septembre est généralement le pic de la cueillette.

C’est à ce moment que les fruits verts commencent à se ramollir, virant généralement au jaune puis au brun.

Il est difficile de savoir quand choisir et de nombreuses personnes utilisent la technique ancestrale consistant à secouer l’arbre ou l’arbuste et à ramener à la maison tout ce qui tombe. Ne cueillez pas trop tôt car un Pawpaw mûrit mieux sur l’arbre et risque de ne plus mûrir après la récolte.

Vous avez environ deux jours pour consommer votre récolte avant qu’elle ne commence à pourrir alors ne perdez pas de temps! Tranchez simplement le fruit dans le sens de la longueur, retirez les graines et cuisez la pulpe jaune douce et crémeuse pour une sensation vraiment tropicale.

Congelez toute pulpe que vous ne pouvez pas consommer assez rapidement. Vous pouvez l’utiliser dans des gâteaux, glaces et autres smoothies. Je ne recommande pas la réfrigération car les fruits cueillis mûrs sont sur le point de pourrir et dégagent une odeur forte, quoique parfumée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *