7 légumes à semer en mars au potager et les conseils pour avoir de belles récoltes

Notre désir de choisir les meilleurs légumes à planter en mars est nourri d’attentes et de promesses. Au mois de mars, les projets de culture passent à la vitesse supérieure alors que nous nous détournons des dernières semaines de l’hiver pour nous tourner vers le printemps. Cela vaut non seulement pour les possibilités de semis et de plantation mais aussi pour la manière dont nous devons répartir notre attention et faire les meilleurs choix pour nos parcelles et nos cultures pour cette nouvelle saison dans le potager.

Vous voulez savoir quels sont les meilleurs légumes à planter en mars ? Ce guide a tout prévu, des pois mange-tout rapides aux radis noirs à maturation lente qui valent vraiment la peine d’attendre. Des betteraves dorées savoureuses aux énormes artichauts, ce guide essentiel peut vous aider à lancer toutes sortes de produits du potager.

Alors, faites de mars votre mois de prédilection pour faire passer vos idées de potager au niveau supérieur et préparez-vous à une saison au potager vraiment gratifiante.

quoi semer au potager en mars

7 légumes à semer en mars au potager pour une saison réussie

1. Carottes Chantenay à Cœur Rouge

Courtes, robustes, trapues et délicieusement sucrées, les délicieuses carottes Chantenay sont la manifestation comestible de la maxime « moins, c’est mieux ». Si vous souhaitez savoir comment cultiver des carottes, notre premier choix de légumes à planter en mars est une culture qui s’adapte à toutes les conditions de croissance et qui est parfaite pour les semis précoces. Les Chantenays sont parfaites pour un semis direct lorsque la terre commence à se réchauffer à l’extérieur (utilisez des cloches si le temps est moins prévisible). La plantationà l’extérieur permet également de libérer de l’espace à l’intérieur pour d’autres activités liées à la culture des plantes potagères.

Recherchez un emplacement ensoleillé dans un sol fertile, léger et bien drainé. Cela dit, grâce à leur forme réduite, les Chantenays (Daucus carota subsp. sativus) conviennent parfaitement aux sols rocailleux et lourds. L’astuce consiste à semer les graines de manière à ce qu’il y ait un bon espace visible entre chaque graine. Un espace d’environ 4 à 5 cm suffit, semé à 1 cm dans le sol. Semez plus que nécessaire car la germination peut être inégale. Donnez six heures d’ensoleillement par jour, éclaircissez au moins deux fois au fur et à mesure du développement, maintenez le sol humide et paillez pour éliminer les mauvaises herbes.

2. Brocoli violet

Avis aux amateurs de brocoli ! Le brocoli est l’un des légumes les plus dynamiques à planter en mars. Avec ses masses de fleurons aux teintes tendres, le brocoli violet (Brassica oleracea var. italica) est un ajout délicieux et intrigant au potager. Cependant, il lui faut un certain temps pour se développer et arriver à maturité, d’où l’importance de commencer la vôtre en mars.

A LIRE AUSSI :  Planter des panais au mois de mai : guide essentiel pour une récolte abondante

Il vous faudra attendre jusqu’à un an pour obtenir vos propres lances succulentes mais l’attente en vaut la peine. Semer en modules sous abri et repiquer à la mi-juin. N’oubliez pas que vos plantes ont besoin d’un espace considérable pour prendre de l’ampleur. La clé est un apport généreux d’azote et d’eau. Mélangez beaucoup de matière organique et d’aliments à libération lente sur le site de plantation, irriguez bien pendant les périodes de sécheresse et recouvrez vos plants d’un filet à papillons pour les protéger des pigeons et de la piéride du chou.

3. Radis noirs

Si vous aimez les radis rouges et que vous avez envie de quelque chose d’un peu différent, vous adorerez notre prochain choix de légumes à planter en mars. Les radis noirs (Raphanus sativus niger) sont comme de petits navets jetés dans du charbon de bois. Pourtant, si l’on ouvre ces racines épicées et pleines de peps, l’intérieur est d’un blanc éclatant. Notre variété préférée, ‘Black Spanish’, est une référence en matière d’intensité croustillante.

Pour tous ceux qui aiment cultiver des radis, ces cultures sont tout aussi faciles à cultiver. Ils mettent simplement trois fois plus de temps à mûrir que leurs cousins roses, d’où l’intérêt de les cultiver dès maintenant.

Les radis noirs font partie des meilleurs légumes à cultiver dans les plates-bandes surélevées et peuvent être semés sur place à partir du mois de mars, à une distance d’un centimètre et à une profondeur d’un centimètre. Choisissez un endroit bénéficiant de six heures d’ensoleillement par jour, utilisez un sol bien drainant et arrosez bien par temps sec. Vous pouvez également les cultiver dans des conteneurs, en les semant finement et en gardant le compost humide. Ils sont d’excellents compagnons pour les poivrons et s’associent bien avec les panais et les oignons à germination lente.

pois mange tout

4. Pois mange tout

Après un hiver qui semble interminable, la promesse d’une croissance rapide des légumes verts est une perspective enivrante pour le jardinier passionné. Tous les pois peuvent être semés et plantés pendant qu’il fait frais : la beauté des pois mange-tout, avec leurs gousses plates comestibles, est qu’ils peuvent être récoltés plus rapidement. Vous pouvez vous délecter de leur douceur fine et croquante tôt et souvent.

En plus d’être parmi les légumes les plus faciles à cultiver, ils sont parmi les plus efficaces. Les pois mange-tout peuvent être récoltés 60 jours après le semis et semés quatre semaines avant les dernières gelées.

Semer sous abri dans une gouttière, ou directement dans le sol dans des trous espacés de 5 cm (avec une cloche, un cadre froid ou un voile à portée de main). Il faut juste s’assurer que les pois mange-tout (Pisum sativum var. saccharatum) ont le temps de mûrir pendant qu’il fait encore frais. C’est pourquoi il est intéressant de commencer à les cultiver en mars. Tant que vous évitez de les planter dans un sol humide et froid (maintenez une température au sol de 4-15˚C), ces pois sont assez simples en ce qui concerne les conditions de croissance. Il suffit de leur donner sept heures de soleil par jour et un centimètre d’eau par semaine, puis de continuer à les semer par lots pour obtenir une récolte continue.

A LIRE AUSSI :  Quand démarrer les semis des courgettes en godet pour avoir une récolte abondante dès le printemps

5. Artichauts

Le soleil et l’espace ne sont peut-être pas des choses que nous avons en abondance mais si vous parvenez à trouver le bon équilibre, vous avez une chance de faire pousser certains des légumes les plus architecturaux de notre liste de légumes à planter en mars.

Si vous cherchez des idées de plates-bandes nécessitant peu d’entretien ou une structure pour les bordures, ces imposants monolithes comestibles sont très faciles à vivre une fois qu’ils sont établis. S’épanouissant dans un sol fertile et bien drainé et dans des plates-bandes ensoleillées, les artichauts globuleux (Cynara scolymus) sont un moyen simple et tolérant à la sécheresse d’ajouter du spectacle aux bordures de pelouse et aux plates-bandes.

Avec leurs boutons floraux géants semblables à des bijoux et leurs feuilles grises gargantuesques, les artichauts globuleux sont faciles à propager en mars. Il suffit de couper les divisions à l’aide d’une bêche et de les mettre en pot. Cependant, le mois de mars est aussi l’occasion de commencer à semer ces plantes vivaces, ce qui leur donne le temps de développer des systèmes racinaires sains. Essayez le précoce ‘Violet de Provence’, le tendre ‘Purple Italian’ et le doux ‘Green Globe’.

Semer dans des pots sous abri, une graine par pot de 8 cm de polyvalence, puis planter en mai.

6. Panais

Ce n’est peut-être pas la culture la plus glamour mais les panais constituent un ajout robuste et copieux à cette liste de plantation. Qu’il s’agisse de la variété à haut rendement « Gladiator », de la variété super douce « Albion » ou de la variété résistante aux chancres « Tender & True », les panais récompensent le jardinier patient en lui offrant un aliment de base savoureux pour les rôtis, les ragoûts et les tartes. Le mot clé est « patience ». Contrairement aux carottes, que l’on peut démarrer plus tard, ces racines trapues, à maturation lente, ont besoin de quelques mois pour prendre de l’ampleur, et le temps est donc essentiel.

A LIRE AUSSI :  Quand et comment semer les fèves pour avoir des récoltes abondantes

Les panais ont la réputation d’avoir un faible taux de germination mais cela se résume à l’état du sol. Un sol froid et humide peut les arrêter dans leur élan, mais en mars, les choses se réchauffent sur la parcelle. Il est très utile de comprendre les types de sol. Un sol sablonneux convient mieux qu’un sol argileux. Les sols caillouteux induisent également des contorsions gênantes, tout comme les résidus de cultures antérieures. Prenez des mesures pour éliminer les débris gênants dès maintenant, et vous n’aurez pas à arracher des racines tordues plus tard. Mélangez du sable fin et du compost autour et au-dessus des semis afin d’éviter la formation d’une croûte de terre qui entrave la croissance.

betterave d'or

7. Betteraves dorées

Envie d’une betterave à la couleur de l’or ? Pas de problème car l’une de nos meilleures recommandations de légumes à planter en mars se trouve être l’une des plus visuellement réjouissantes !

Vous savez peut-être déjà comment cultiver la betterave mais ces betteraves sont un vrai régal et si vous les démarrez au printemps et les plantez avec soin, vous serez rapidement récompensé par une récolte ensoleillée. L’étalon-or, dans tous les sens du terme, est la Burpees Golden, un globe à chair jaune qui est prêt à être cueilli 12 à 16 semaines après le semis. Sans oublier l’hybride vigoureux à la peau cuivrée ‘Golden Boldor’ et la plante polyvalente ‘Golden Detroit’, qui produit également des feuilles savoureuses.

Même les jardiniers qui n’ont que de petites idées de potager pourront planter quelques-unes de ces plantes faciles à cultiver et ensoleillées. Les semis précoces ont juste besoin d’être protégés par des cloches ou des toisons s’ils sont faits à l’extérieur. Elles n’ont pas besoin d’une grande profondeur de racines et sont donc tout aussi bien cultivées en pots qu’en plates-bandes ou en sacs. Veillez simplement à ce que les plants individuels disposent d’un espace de 15 cm et vérifiez que la base est fertile et bien drainée.

Semez peu et souvent (entre mars et juillet) pour une culture continue dès le mois de mai et jusqu’en octobre. Utilisez une houe à oignons pour maintenir les sites de plantation exempts de mauvaises herbes et veillez à éviter les extrêmes ou les fluctuations d’humidité.

Les oignons, les brassicacées et les haricots sont d’excellents compagnons de plantation pour ces betteraves dorées, que vous pouvez même stocker dans du sable après la récolte pour l’hiver.

Alors, pourquoi ne pas cultiver votre propre légumes en mars ? Quels sont vos favoris en cette période de l’année ?

Quand démarrer les semis des tomates pour une saison réussie

1 réflexion sur “7 légumes à semer en mars au potager et les conseils pour avoir de belles récoltes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *