Jardins et potagers
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Comment faire pousser des arbres fruitiers ?

Produire vos propres fruits est très gratifiant et avec toutes les différentes façons de les obtenir, il y aura bien un arbre fruitier qui sera adapté à votre jardin. N’hésitez pas à aller visiter les pépinières locales pour voir ce qu’ils proposent.

Les arbres fruitiers nains ou les arbres fruitiers pour patio sont idéaux pour les petits jardins.

Pour obtenir un magnifique jardin, si vous avez besoin d’un peu d’ombre et si vous avez de la place, pensez à faire pousser des arbres fruitiers contre une clôture ou un mur car en plus de l’ombre, vous pourrez profiter de fruits de votre jardin.

Sachez que la culture des arbres fruitiers est facile.Suivez simplement ces quelques conseils rapides pour tirer le meilleur parti de votre arbre.

Lorsque vous recevez un arbre fruitier, il arrivera dans un état inactif, car c’est le moment idéal pour le transport et la plantation. Essayez de planter des arbres fruitiers dès que possible, n’attendez surtout pas. Par contre, si la plantation n’est pas immédiatement possible, vous devrez tremper vos arbres fruitiers avec les racines nues dans un seau d’eau à moitié rempli pour humidifier les racines et le maintenir, puis le placer dans un endroit frais et exempt de gel. L’arbre restera en bon état pendant une semaine environ.

Faite pousser vos arbres fruitiers dans un endroit ensoleillé et protégé, assurez-vous que le sol soit de bonne qualité et qu’il soit bien drainé. L’ajout de compost améliorera grandement votre sol. Assurez-vous d’avoir suffisamment de place pour que votre arbre puisse confortablement se développer et grandir dans les années à venir.

pommier jardinCreusez un trou de taille généreuse au moins un tiers plus large que les racines. Enfoncez un piquet avant de mettre les racines pour ne pas les abîmer ensuite. Étendre les racines dans le trou, en s’assurant que l’arbre soit au même niveau qu’il a été planté dans la pépinière (la marque du sol sur la tige devrait être évidente). Fixez l’arbre au piquet en vous assurant que l’arbre ne frotte pas sur le piquet. Remplissez le trou avec la terre restant autour des racines et tassez doucement le sol avec la semelle de votre chaussure.




L’arrosage des arbres fruitiers

Arrosez vos arbres fruitiers soigneusement après la plantation et assurez-vous que l’arbre soit bien arrosé pendant sa première année jusqu’à ce qu’il soit bien établi. Un supplément nutritif ou un engrais équilibré aidera à promouvoir une croissance saine. Vérifiez régulièrement les liens des arbres et desserrez-les si nécessaire pour lui éviter de frotter sur la tige. Le piquet peut être retiré après deux ans.
Lorsque vous cultivez des arbres fruitiers dans des pots, utilisez un grand récipient et un compost. Les plantes placées dans des conteneurs nécessiteront un arrosage plus fréquent que celles cultivées dans le sol.

Conseils pour la plantation d’arbres fruitiers

Pour assurer un arrosage efficace, insérez un morceau de tuyau en plastique avec des trous forés sur les côtés, atteignant de la base des racines juste au-dessus du niveau du sol. Cela devrait être mis en place au moment de la plantation de l’arbre pour canaliser l’eau vers l’endroit où elle est nécessaire, tout en minimisant le problème de l’enracinement de surface.
Les arbres fruitiers ne souffrent pas trop de la concurrence. Gardez tout de même un mètre carré de sol autour de l’arbre totalement exempt de gazon et de mauvaises herbes. Un paillis aidera à supprimer les mauvaises herbes et à conserver l’humidité du sol. Ceci est préférable s’il est appliqué alors que le sol est humide au printemps. Gardez toute de même le paillis loin de la tige de l’arbre afin de l’empêcher de pourrir.

La taille des arbres fruitiers

Le but de la taille d’un arbre fruitier est de créer un arbre bien formé, avec des branches bien espacées qui ne sont pas surpeuplées. Cela permet à beaucoup plus de lumière d’entrer pour faire mûrir les fruits et cela favorise une bonne circulation d’air qui réduit la propagation d’éventuelles maladies. Il est important d’avoir cette image à l’esprit dès le début car cela permet d’éviter de commettre des erreurs plus tard.
La taille des pommiers et des poiriers doit être effectuée pendant les mois d’hiver, entre novembre et février, lorsque l’arbre au repos et qu’il est plus facile de voir la forme de l’arbre. Si vous faites pousser des cerisiers, des pruniers, des abricotiers ou des pêchers, ceux-ci doivent être taillés en été pour réduire le risque de maladie des feuilles.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *