Cultiver des pistaches : Le guide complet pour planter, cultiver et récolter les pistaches

pistaches sur arbre

Les pistaches sont l’un de mes fruits secs préférés, il y a quelque chose de satisfaisant à les ouvrir, les une après les autres lors d’un apéro. De plus, elles ne sont pas mauvaises pour la santé, contrairement à d’autres que je pourrais citer. Malgré mon amour pour ce fruit sec, j’ai toujours pensé qu’il était trop difficile de cultiver des pistaches dans ma région mais j’avais tort.

Comment cultiver les pistaches

Ce membre de la famille des noix de cajou n’est pas aussi difficile à cultiver qu’on pourrait le penser. C’est parfait, car elles semblent gagner en popularité en tant qu’aliment sain à grignoter. Il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de personnes souhaitent apprendre à cultiver des pistaches à la maison. Après tout, elles sont parmi les moins caloriques de la famille des fruits à coque, et elles sont riches en antioxydants, en graisses insaturées, en vitamines, en minéraux, en fibres et en caroténoïdes.

La mauvaise nouvelle, c’est que la culture des pistaches est un engagement à long terme qui exige de la patience. Les pistachiers mettent environ 5 à 8 ans pour commencer à porter des fruits, et il faut parfois jusqu’à 15 ans pour obtenir une récolte complète. Mais le jeu en vaut la chandelle une fois que vous aurez dégusté vos propres fruits frais. Vous êtes prêt à vous engager à cultiver vos propres pistaches ? Poursuivez votre lecture !

Où planter les pistaches

Les endroits idéaux pour la culture des pistaches sont les régions où les hivers sont froids mais pas glacials, les étés chauds et les pluies peu abondantes. Les zones désertiques semi-arides sont idéales. Les pistaches préfèrent des températures supérieures à 37°C pendant la journée. Les arbres ont besoin de mois d’hiver suffisamment froids pour les mettre en dormance, autour de 8° C ou en dessous. Les pistaches n’aiment pas les hautes altitudes en raison des températures plus fraîches qui descendent en dessous de -10°C. Les pistaches ne poussent pas bien dans les zones à forte humidité.

Graine ou porte-greffe ?

Vous pouvez soit acheter un pistachier dans une pépinière, soit cultiver un arbre à partir d’une graine. La culture de pistaches à partir de graines peut prendre des années. Si vous êtes impatient comme moi, ce n’est peut-être pas une solution pratique.

A LIRE AUSSI :  Comment faire pousser un pacanier à partir d'une noix de pécan

Plantez par paires

Vous aurez besoin de plus d’un pistachier. Pour produire des noix, l’arbre femelle a besoin d’un arbre mâle à proximité, généralement dans le sens du vent. Vous aurez besoin d’un pistachier mâle pour 15 pistachiers femelles.

La mauvaise nouvelle, c’est que les arbres sont unisexes et qu’on ne connaît pas le sexe d’un arbre avant qu’il ne produise des fruits, c’est-à-dire huit ans après le début de son cycle de vie. C’est pourquoi la plupart des gens plantent plusieurs arbres pour s’assurer d’avoir au moins un mâle.

Le seul moyen de connaître le sexe de votre arbre à l’avance est d’acheter un jeune arbre greffé ou une bouture. Le sexe sera le même que celui de l’arbre parent.

Faire pousser des pistaches à partir de graines

Si vous décidez de commencer par des graines, vous devez acheter des graines de pistaches brutes. L’achat direct auprès d’une pépinière vous permet d’obtenir le meilleur produit, mais vous pouvez faire pousser des arbres à partir de graines achetées dans un magasin d’alimentation.

C’est une bonne chose, mais les graines ne peuvent pas être salées ou grillées. Ces graines ne germeront pas, il est donc inutile d’essayer. La plupart des magasins de produits naturels et bio vendent des graines de pistaches crues.

Voici ce qu’il faut faire pour cultiver un pistachier à partir d’une graine :

  • Mettez une serviette en papier humide dans un sac en plastique et placez les graines de pistache dans la serviette en papier humide. Veillez à ne pas en mettre trop ; cinq graines suffisent. Percez quelques trous dans le sac pour permettre à l’air de circuler.
  • Attendez une semaine pour que les graines germent. Le sac doit être conservé à température ambiante dans un endroit non perturbé.
  • Une fois que vous voyez des germes jaillir de la graine, repiquez-la dans une coupelle remplie de terre. Veillez à ce que la coupelle soit munie de trous de drainage. Maintenez le sol humide, mais n’arrosez pas trop, car cela ralentirait la croissance de l’arbre.
  • Au fil du temps, vous devrez le transplanter dans des pots plus grands jusqu’à ce qu’il soit temps de le planter à l’extérieur.
A LIRE AUSSI :  Comment faire pousser du sureau

Les arbres n’aiment pas que leurs racines soient exposées, c’est pourquoi il est plus facile d’utiliser des pots de tourbe pour transplanter et finalement planter vos arbres.

Exigences en matière de soleil et de sol

Le site de plantation idéal pour un pistachier est en plein soleil et le sol est bien drainé. Les pistachiers préfèrent les sols sablonneux avec un pH compris entre 7,1 et 7,8. Les pistachiers sont des arbres à racine pivotante, donc plus le sol est profond, mieux c’est.

Espacement des pistachiers

Les arbres peuvent devenir très grands, jusqu’à 9 m de hauteur, il faut donc penser à l’avenir. Les arbres doivent être espacés de 3 à 6 m et les rangées de 6m. Assurez-vous qu’il n’y a pas d’obstacles au-dessus de vos arbres, comme des poteaux téléphoniques ou des fils électriques. Le choix du bon emplacement détermine la réussite future de votre pistachier.

Transplanter votre arbre à l’extérieur

Les jeunes plants peuvent pousser dans des conteneurs pendant les 3 à 5 premières années, puis ils peuvent être placés dans votre jardin. Vous pouvez également planter les semis à l’extérieur au printemps ou à l’automne.

La première étape consiste à creuser un trou pour chacun de vos arbres. Le trou doit être deux fois plus profond que la motte de racines et deux fois plus large, ce qui laisse beaucoup d’espace aux racines pour s’étendre. Amender le sol si nécessaire.

Placez l’arbre dans le trou, en veillant à ce qu’il soit le plus vertical possible. Personne ne souhaite faire pousser un arbre de travers. Un niveau peut être utile pour s’assurer qu’il est parfaitement vertical. Faites de votre mieux pour ne pas exposer les racines lorsque vous plantez.

A LIRE AUSSI :  10 arbres fruitiers et plantes faciles à faire pousser pour les débutants

Remplissez le trou avec de la terre amendée, en éliminant les pierres, les plantes et les mauvaises herbes. Arrosez dès que vous avez planté l’arbre pour éviter la formation de poches d’air dans le sol.

Comment prendre soin des pistachiers

Besoins en eau du pistachier

Les pistachiers sont originaires de régions qui ne reçoivent pas beaucoup d’eau. Il n’est donc pas nécessaire d’arroser tous les jours, ni même toutes les semaines. Lorsque vous arrosez, vous devez le faire de manière à ce que le sol soit humide à une profondeur de 1 mètre.

Prévoyez d’arroser votre arbre en profondeur tous les mois. Si vous avez beaucoup de pluie au cours d’un mois, n’arrosez pas. Surveillez le jaunissement des feuilles, qui indique que l’arbre reçoit trop d’eau.

Les arbres entrent en dormance pendant l’hiver, il n’est donc pas nécessaire de continuer à les arroser. Arrêtez vers le mois d’octobre, ce qui encourage et prépare l’arbre à la dormance.

Comment fertiliser le pistachier

Le meilleur moment pour fertiliser votre pistachier est au printemps, après que le danger de gel soit passé dans votre région. Essayez un engrais 10-10-10, que l’on trouve facilement dans la plupart des pépinières ou des magasins agricoles.

Il est facile d’appliquer de l’engrais sur votre pistachier. Il suffit de saupoudrer uniformément les granulés sous l’arbre. Veillez ensuite à arroser l’arbre d’un centimètre d’eau après l’application de l’engrais.

Fertilisez deux fois par an pendant la saison de croissance. N’appliquez jamais plus de 5 tasses d’engrais par saison.

Comment tailler le pistachier

Comme tout autre arbre fruitier ou à noix, vous devrez tailler vos pistachiers. L’hiver est le meilleur moment pour effectuer une taille importante, pendant que l’arbre est en dormance.

Recherchez les branches qui se croisent et celles qui sont mortes ou mourantes. La plupart des pistachiers ne nécessitent pas de taille importante. Il faut cependant faire attention, car si l’on enlève trop de branches, la production de noix risque de diminuer.

A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *