7 avantages du compagnonnage au potager

Le compagnonnage est une méthode de jardinage éprouvée qui enrichit le sol et protège les cultures vulnérables. Les agriculteurs et les jardiniers plantent des cultures spécifiques à proximité les unes des autres afin d’éloigner les ravageurs, d’attirer les insectes bénéfiques et de stimuler la croissance.

compagnonnage potager

Quels sont les avantages du compagnonnage végétal ?

Les plantes d’accompagnement favorisent la croissance d’une culture spécifique ou poussent mieux à côté d’une culture spécifique, et peuvent remplir de nombreuses fonctions de soutien dans le jardin :

1. Lutte contre les parasites.

Le ver du chou, le scarabée du concombre, le scarabée du haricot mexicain, la mouche de la carotte, la mite du chou, le scarabée japonais, les asticots, les punaises de la courge, toutes sortes de ravageurs peuvent s’attaquer aux jardins potagers. De nombreuses plantes compagnes (comme les fleurs de souci, l’herbe à chat et la rue des jardins) repoussent certains parasites et doivent être plantées à proximité de certaines cultures pour les préserver des parasites.

2. Attirer les insectes utiles.

Les pollinisateurs comme les abeilles et les coccinelles ont besoin d’un peu d’encouragement pour visiter les jardins potagers et polliniser les cultures. Les jardiniers plantent souvent des plantes attrayantes comme les fleurs de bourrache pour encourager les pollinisateurs à venir.

3. Améliorer les nutriments du sol.

Lorsque les cultures poussent, elles absorbent de précieux éléments nutritifs du sol, ce qui nous donne beaucoup de travail à la fin de la saison pour renouveler les éléments nutritifs du sol. Cependant, il existe de nombreuses plantes compagnes (telles que les haricots buissonniers et les haricots à rames) qui réintroduisent dans le sol des éléments nutritifs tels que l’azote, ce qui permet aux autres plantes de rester en bonne santé.

A LIRE AUSSI :  7 façons d'utiliser des coquilles d'œuf pour obtenir une meilleure récolte de tomates

4. Favoriser une croissance plus rapide et un meilleur goût.

De nombreuses plantes compagnes (comme la marjolaine, la camomille et la sarriette d’été) libèrent des substances chimiques spécifiques qui favorisent une croissance plus rapide ou un meilleur goût des plantes qui les entourent.

5. Couvrir le sol.

Les plantes qui s’étalent au ras du sol (comme l’origan) servent de couverture au sol, le protégeant du soleil et le gardant plus frais pour les plantes qui bénéficient de températures plus basses. Cela permet de conserver un sol moins sec et moins exposé au lessivage.

6. Fournir l’ombre nécessaire.

Les plantes qui poussent en hauteur et en feuilles (comme les courgettes et les asperges) peuvent fournir une ombre bienvenue aux plantes sensibles au soleil qui se trouvent en dessous. C’est une solution idéale pour protéger votre potager lors des épisodes de fortes chaleurs ou de canicule.

7. Elle servent de repères.

Lorsque l’on cultive des plantes à croissance lente, il peut être difficile de savoir où se trouvent les rangs en attendant que les graines germent. Les jardiniers utilisent souvent des plantes à croissance rapide (comme les radis) intercalées entre les plantes à croissance lente dans leurs rangs pour délimiter l’emplacement des plantes à croissance lente.

Et vous ? Quels sont vos compagnonnages favoris et pourquoi ? Quels sont les avantages que vous avez pu constater en le faisant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *