Jardins et potagers
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (pas encore de vote)
Loading...

Culture hydroponique, quelques conseils pour bien débuter

La culture hydroponique s’oppose à la culture en terre. La croissance et la floraison des plantes se font dans l’eau et non dans le sol. Cette technique nécessite de maîtriser plusieurs paramètres, mais aussi d’avoir le matériel adéquat.

Le matériel essentiel

Tout d’abord, il faut une lampe munie d’un variateur pour simuler les cycles jour-nuit. En période de croissance, les plantes ont besoin d’une lumière blanche. Un néon est parfaitement adapté. En période de floraison, il faudra mettre une lampe sodium au-dessus de sa chambre de culture.

Pour s’en procurer, il faut se rendre dans un growshop.

La chambre de culture est l’élément le plus important lorsque l’on fait de la culture indoor. Elle se compose de plusieurs pots entre lesquels serpente un tuyau destiné à alimenter les plantes en nutriments essentiels. En général, on protège les racines des agressions extérieures par des billes d’argile.

Les paramètres à vérifier

En hydroponie, le premier paramètre à surveiller est l’acidité du milieu aquatique. Il représente la concentration de l’eau en ions Hydrogène. Le pH se mesure avec un pH-mètre. Pour une croissance optimale, il faut obtenir un pH entre 5,5 et 6. La valeur moyenne d’un pH est 7 (pour le cas de l’eau). Pour cette valeur, on dit que le milieu est neutre. Si le pH est supérieur, le milieu est alcalin. S’il est inférieur, le milieu est acide.

L’électro-conductivité est le deuxième paramètre à prendre en compte. Il se mesure à l’aide d’un conductimètre. En mesurant la conductivité du milieu aquatique, on détermine la richesse de celui-ci en ions dont les plantes ont besoin pour se nourrir. En période de croissance, l’EC est compris entre 0,8 et 1,2. En période de floraison, elle peut grimper jusqu’à 2,5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *