Jardins et potagers
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Comment planter un arbre fruitier ?

Un jardin c’est un peu comme l’extension de votre intérieur alors si vous êtes quelqu’un de gourmand vous avez surement déjà pensé à planter des arbres fruitiers plutôt que des arbres qui ne serviront que pour la décoration de votre extérieur. je vous propose donc aujourd’hui de découvrir comment planter un arbre fruitier.

Choisissez tout d’abord un des arbres fruitiers :

Les cerisiers et les pommiers se développent bien dans les latitudes nordiques froides. Les citroniers préfèrent des climats plus chauds. Et partout entre les deux extrêmes, des arbre fruitiers peuvent embellir votre paysage et surtout vous fournir des délicieuses récompenses au moment venu. Commencez tout d’abord par trouver un arbre fruitier qui se développe bien dans votre région. Si vous n’êtes pas sûr de savoir quels sont les arbres fruitiers qui poussent dans votre région, demandez à votre pépinière locale.

Choisissez un bon emplacement :

Les arbres fruitiers aiment le soleil, l’emplacement que vous allez choisir devra fournir six à huit heures d’ensoleillement par jour. Il vous faudra également un sol est riche en nutriments et qui retient l’humidité. De plus, assurez-vous qu’il y ait assez de place pour votre arbre puisse pousser et devenir assez imposant.

Plantez votre arbre

Votre arbre aura plus de chance de bien s’acclimater à son nouveau terrain si vous le plantez au printemps. Creusez un trou deux fois plus large mais pas plus profond que le conteneur de l’arbre. Vous devez défaire un peu les racines et le bord de la motte puis placez la motte de votre arbre dans le centre du trou. Assurez-vous que la ligne de greffe, c’est à dire l’endroit où l’arbre a été greffé soit au-dessus du sol. Demandez à votre pépiniériste pour plus d’information sur le point de greffe. Remplissez l’espace avec un mélange 50:50 de terre natale et de compost. Tassez légèrement le sol pour éliminer les poches d’air dans le sol. Utilisez une partie du sol supplémentaire pour créer un puits autour de l’arbre pour aider l’eau a faire entonnoir pour les racines et puis arrosez abondamment avec de l’eau.



Placez un ou plusieurs piquets
Les jeunes arbres ont besoin de soutien, donc soyez sûr de jalonner votre nouvel arbre. Utilisez trois piquets définis dans un triangle d’environ 1 à 2 m de la base de l’arbre. Placez un morceau de fil de chaque piquet autour du tronc environ 0.5 à 1 du sol, puis de nouveau un piquet, assurant que la tension soit égale sur chaque fil. Enveloppez votre fils avec des morceaux de tuyau de jardin où il y a contact avec le tronc pour éviter les frottements dommageable sur l’arbre. Ne pas trop serrer votre arbre, il doit être en mesure de se balancer légèrement.

Paillis, alimentation et eau

Ajouter une couche de 8 cm de paillis autour de la base pour aider votre arbre à retenir l’humidité. Soyez sûr de garder le paillis loin de la ligne de greffe. Donnez à votre arbre un bon arrosage, mouillant bien le terrain en profondeur, au moins une fois par semaine jusqu’à ce qu’il soit établi. En outre, le nourrir avec de l’engrais au début du printemps et à la mi-automne.


Prendre soin de votre arbre fruitier

Vous pouvez tailler votre arbre fruitier à la fin de l’hiver et pendant les 4 ou 5 premières années pour définir son modèle de structure et sa croissance. Des années plus tard, l’élagage aidera votre arbre à produire plus de fruits. Nourrissez vos arbres fruitiers au printemps et en été. Placer une petite clôture autour du tronc pour protéger les jeunes troncs des souris et vous pouvez utiliser des filets pour protéger les fruits des oiseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *