Jardins et potagers
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Liste de 7 choses à faire en juin dans le potager

Juin est un mois excitant pour les maraîchers. Avec de nombreuses plantes dans le sol, c’est à ce moment-là que nous aimons les voir grandir et donner naissance à des fleurs qui produiront de délicieux légumes.

Il y a beaucoup à faire en juin pour s’assurer que nos plantes poussent au mieux. Les tâches comprennent la plantation tardive, le palissage, le désherbage, l’arrosage et le paillage.

1) Plantez les dernières cultures de saison chaude directement dans le potager

Les jardiniers qui n’ont pas encore planté leurs cultures de saison chaude (comme les tomates, les poivrons et les melons) ont encore quelques semaines pour le faire. Afin de récolter la plupart des cultures de saison chaude avant le premier gel d’automne, c’est une bonne idée de finir de les planter d’ici la mi-juin ou la fin-juin.

Dans ce laps de temps, vous pouvez déterminer votre date limite de plantation précise pour une variété spécifique. Tout d’abord, trouvez les jours jusqu’à l’échéance sur le paquet de graines ou en contactant le fournisseur. Ensuite, comptez ce nombre à partir du premier jour de gel typique de votre région.

2) Poursuivre les plantations en succession

Les jardiniers peuvent continuer les plantations de succession jusqu’en juin, mais la question est alors : quand cela devrait-il s’arrêter ? La date de plantation finale d’une succession dépend du temps que prend la culture pour mûrir et du nombre de semaines pendant lesquelles vous souhaitez récolter cette culture plus tard. Assurez-vous que la dernière plantation est faite à temps pour que la culture mûrisse avant l’automne.

3) Ajoutez un semis tardif de choux

En raison de notre hiver tardif cette année, les jardiniers n’ont pas eu beaucoup de temps pour se lancer dans une plantation précoce de choux ! Ne vous inquiétez pas, cependant. Les amateurs de brocolis, de choux-fleurs et de choux de Bruxelles pourront les planter en juin afin de les récolter à l’automne.

4) Construire un treillis pour les légumes grimpants

Le mois de juin est le moment idéal pour faire des palissages pour les légumes grimpants. Les cultures comme les concombres, les pois et les haricots verts adorent grimper et produiront mieux lorsqu’elles auront quelque chose à cultiver. Certains types de melons et de citrouilles peuvent également être palissés !

Une pléthore d’options de treillis devrait fonctionner, allant des bâtons droits aux arcades colorées. Les jardiniers peuvent être créatifs et s’amuser à construire un treillis qui correspond à leur style tout en soutenant leurs cultures.

Les matériaux de treillis doivent être solides et suffisamment hauts pour supporter les plantes à mesure qu’elles grandissent et deviennent plus lourdes tout au long de la saison.

5) Continuez à surveiller et à garder les mauvaises herbes à distance

Nous avons eu beaucoup de pluie ces derniers jours et les mauvaises herbes en ont profité ! Juin est une période cruciale pour contrôler les mauvaises herbes dans le potager.

Les premières semaines de croissance d’une plante potagère sont considérées comme la «période critique» pour le contrôle des mauvaises herbes. Cela signifie que les mauvaises herbes présentes pendant cette période auront le plus grand effet sur la croissance et la production des plantes potagères cette saison, et doivent donc être gérées avec diligence.

6) Arrosez vos plants mais pas trop !

Nous avons des jours secs et des jours humides à venir, il est donc important de réfléchir à la quantité d’eau à arroser et à quel moment.

Le matin est un bon moment pour arroser car cela permet aux feuilles de se dessécher par la suite, ce qui réduit le risque de maladies qui aiment l’humidité.

L’arrosage excessif est une erreur courante dans les potagers. Les légumes doivent être arrosés régulièrement, mais cela ne signifie pas que le sol doit toujours être humide. Un sol trop arrosé peut favoriser les maladies et les insectes nuisibles, et avoir un impact sur la santé et la productivité des plantes.

Décidez si vous avez besoin d’arroser en sentant les premiers centimètres du sol. Une fois que les plantes sont établies et poussent rapidement, arrosez si les 4 premiers centimètres du sol sont secs.

Pour les graines fraîchement cousues et peu profondes comme la laitue ou les carottes, arrosez fréquemment afin de garder la surface du sol humide et d’encourager les graines à germer.

7 ) Continuez d’appliquer du paillis

Le sol est chaud et de nombreuses plantes sont dans le sol, ce qui en fait le moment idéal pour appliquer du paillis autour des légumes. Les paillis à base de plantes comme la paille et les tontes de gazon constituent une excellente barrière contre les mauvaises herbes et aident le sol à retenir l’humidité pendant les journées sèches d’été.

Et vous ? Que faites vous dans le potager au mois de juin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.